qui veut acheter st exDepuis le 10 mars on connait le Cahier des charges de la privatisation des aéroports Lyon-Saint-Exupéry et Lyon-Bron (PDF).

Nouveau calendrier de la privatisation d'Aéroports de Lyon

Les prétendants avaient jusqu'au 24 mars, pour transmettre leurs propositions de candidature.
Dans le Progrès, le ministère de l’Économie avertit que leurs noms ne seront pas connus avant la phase finale de sélection, en juillet.
En fin d'article, deux colonnes sont consacrées au directeur de l'aéroport de Genève (établissement public Suisse) toujours très motivé par l'achat de la société Aéroports de Lyon et qui « n'oublie pas non plus son aéroport dédié à l'aviation d'affaires ».
Bravo! Le Progrès mentionne enfin le fait que l'aéroport Lyon-Bron est concerné par cette privatisation. Quel ... progrès !

Les candidatures jugées « recevables » auront jusqu’au 12 mai pour déposer leurs offres indicatives.
Après une première sélection, les offres fermes devront être déposées avant le 4 juillet. Puis le choix du gouvernement devrait être annoncé sous trente jours.

Quel impact sur l'environnement de l'aéroport Lyon-Bron ?

Dès la 1ère lecture du cahier des charges, on comprend ...

  • qu'il ne prend en compte que l'aspect financier, les objectifs de développement et l'expérience des candidats.
    Il néglige l'impact environnemental et humain des deux aéroports. Il n'impose le respect d'aucune garantie ou norme environnementale,
  • que l'aéroport Lyon-Bron est mentionné uniquement à propos du foncier et dans la description des concessions dont la société Aéroports de Lyon (ADL) est titulaire.
  • que la charte de St-Exupéry est mentionnée, pas celle de Bron,

Bref, ce cahier des charges n'est pas à la hauteur des enjeux environnementaux d'un aéroport d'affaires situé à l'intérieur de la métropole de Lyon.

Privatisation : les vols de nuit à Lyon échappent encore aux restrictions.

Malgré la nocivité avérée des vols de nuit et malgré les demandes répétées des associations unanimes à Lyon-Bron et à Saint-Exupéry, le sujet n'est pas mentionné une seule fois dans les 50 pages du cahier des charges.
Face au risque de prolifération de ces nuisances, il faut d'urgence un couvre-feu comme c'est le cas pour tous les grands aéroports d'Europe, notamment pour l'aéroport de Genève toujours plus contraint de limiter son activité nocturne (cf: Tribune de Genève du 15 dec. 2015).

Le ministre de l’Économie ne demande aucun engagement environnemental ou sociétal !

Les principaux critères de sélection seront le prix et le projet de développement du trafic.
Concernant les enjeux environnementaux et sanitaires, l’État demande simplement aux candidats d'inclure dans leur offre une fiche précisant « leurs vues » sur des sujets comme ...

  • l'environnement des aéroports,
  • la responsabilité sociétale d'ADL et la concertation avec les riverains,
  • la charte en cours de rédaction à Saint-Exupéry,
  • et même les Commissions Consultatives de l’Environnement (CCE) décidées par arrêté Préfectoral!

Ces points ne sont pas présentés comme des obligations.
Dans nos courriers, nous demandions que l’absence de politique environnementale satisfaisante soit un critère d'exclusion.
C'est n'est pas le cas.

Certification d'Aéroports de Lyon dans les domaines du management environnemental (ISO 14000) et la responsabilité sociétale de l’entreprise (ISO 26000)

Le 10 novembre, 6 associations de l'aéroport de Bron ont cosigné une lettre adressée au Préfet du Rhône pour approuver une motion qui lui a été remise lors de la CCE de l'aéroport Saint-Exupéry, par les association ACENAS et CORIAS. Nous y avions précisé une demande pour que le cahier des charges engage le futur gestionnaire à gérer les aéroports de Lyon en conformité avec ces normes.
Aucun engagement n'est demandé sur ce point. Encore une fois, l'Etat se contente de demander aux candidats de préciser leurs vues sur ce sujet.

Cet article contient du contenu réservé aux adhérents MARIBA que vous ne pouvez pas visualiser!

Si vous êtes adhérent de MARIBA, avez-vous renouvelé le paiement de vos frais d'inscription annuelle (5€)?
Si oui, cliquez sur "Nous Contacter" et demandez-nous de mettre à jour votre statut. Vous pourrez bientot accéder au contenu protégé!

Si vous n'êtes pas encore adhérent MARIBA et souhaitez le devenir, vous pouvez remplir ce formulaire d'adhésion.

  • Aucun commentaire trouvé